Actualité

GAGNOA MULTICOLORE

GAGNOA MULTICOLORE!

Cher Aîné Asmara Norbert Gnabou
Gagnoa était avant l’indépendance une ville économiquement viable et enviée où leurs Européens vivaient dans une aisance tropicale.
Gagnoa, ville carrefour des peuples et des civilisations a accueilli Yacouba Sylla, commerçant en 1938, Ali Khalife en 1936 un Libanais , Ewool Essel gérant CFCI un nzima- appolo en 1937, Dosso à Dioulabougou dans les années 40, Ezzedine SOCOCE, OMAIS FOUAD Hotel Tiama dans les années 60
Gagnoa, terre d’hospitalité, terre benie de gestation de fortunes diversifiée.
Gagnoa ville historique par l’engagement politique de ses fils Henry Kouakou, Nimaga Cheikna, Koné Siriki,
Ville lumière par la pureté physique de ses filles.
Dans ces moments de ténèbres, de doutes et d’ invasion, la multitude de Gagnoa doit montrer la voie dune ville unie dans sa diversité. C’est ce projet que nous devons extrapoler dans cette Côte d’Ivoire en quête de repère, tiraillée par des replis identitaires , religieux et communautaires.
Gagnoa a beaucoup à montrer sur le modèle de la tolérance et d’intégration.
Gagnoa ne s’enfermera pas malgré les quolibets des rabats -joie qui attendent l’occasion.
Retrouvons nous pour bâtir un projet cohérent pour nous éviter le volte face de YSSUF DIABATE qui est passé de l’espoir au désespoir en 48h.

EWOOL OKOBE

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top