Actualité

L’HÉNALOGIE des LANGUES INCARNÉES – Ière partie)

Le PARADIS perdu de VUE et de COEUR du PEUPLE HUMAIN

Ce PARADIS perdu pour lequel il implore:
“Oh éternel Dieu que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel !
L’Eternel Dieu est bon au ciel. Et le peuple humain voudrait bien qu’il soit bon sur la terre. Ce qu’il demande de lui.

A) – Ce PARADIS où tout lui est proposé gratuitement. Et dont il dispose gratuitement pour son bien être. Et pour se dépendre l’éternel a doté le cerveau de l’être humain d’une intelligente conscience gratuite, se situe généralement dans l’environnement, appelé en langue Héna:KÔWA, traduit: le lieu, le royaume, etc, qui propose tout ce que ie peuple humain adore, aime, etc,

Très souvent dans nos contrées c’est une petite piste qui mène à ce NOBLE PARADIS ÉTERNEL perdu datant depuis la création de la terre. Ce chef d’oeuvre est réalisé par l’éternel Dieu. Et c’est sa DEMEURE sur la terre que la main de l’homme n’a point bâtie. Et cette petite piste, l’immuable réalité est valable pour tous les autres peuples.

C’est le petit chemin du GRAND PARADIS. Et l’être humain qui a la MAÎTRISE de sa propre LANGUE INCARNÉE = HÔ LAUKÔ WEULI, ne peut se renier.

Nos ANCÊTRES ou ANCIENS = Â TÔ WA = ÂGNÉ TÔ WA = notre adorable père, parlant de la source d’AMOUR ORIGINEL, UNIQUE du coeur de l’être humain, a reconnu cette ANTIQUE ÉTABLISSEMENT, le LIEU SACRÉ, le SAINT SIÈGE de l’éternel Dieu.

C’est ainsi que les différentes LANGUES INCARNÉES du peuple appellent le ROYAUME de l’éternel Dieu où il règne sur la terre comme au ciel:

En CÔTE d’IVOIRE
En langue YAKOUBA: GBLA ou GBA LA,
Et le peuple dit:
– hâ go gbla gblin = je viens de GBLA GBLIN ou ( HÂ GO GBLA NIN ).
– maga = quand je vais mourir,
– hâ yèkeu ou hâ do gbla gblin ( gowin ) = je retourne à GBLA GBLIN.

AU BURKINA FASO
En langue BISSA = BINÉKÈ DOLOMI
montiguè dolomi = je viens de DOLOMI.
koumoutigan = quand je vais mourir,
moutouwisgan dolomi hâlé = je retourne à DOLOMI.

Les NIGÉRIANS appellent le lieu sacré = ORISHA = ORICHA.

En langue FRANÇAISE
cet endroit est créé et établi par le CRÉATEUR de tous les êtres, est aussi reconnu par elle comme le lieu doté d’un POUVOIR, d’une FORCE ou d’une GRANDEUR DIVINE EXCEPTIONNELLE, DIGNE de FOI, et sans blasphémer le message de sa langue incarnée parlée, l’a baptisé: le LIEU idéalement SACRÉ, le SAINT SIÈGE, l’ORIGINE DIVINE = le CRÉATEUR, DIEU est LUMIÈRE = Divine Énergie Universelle = la SAINTE PAROLE.

I)- Ainsi le peuple français dit aussi:
a)- l’être humain vient de la LUMIÈRE, de ce LIEU SACRÉ.
b)- quand il meurt ou quitte son corps humain,
c)- il retourne à la LUMIÈRE, à ce LIEU SACRÉ.

NB: C’est la PAROLE = LUMIÈRE qui retourne à la LUMIÈRE = l’être vivant invisible tel que l’air, le vent = ÉNERGIE VIVANTE, et UNIVERSELLE = le POUVOIR, la FORCE UNIQUE qui jouit de plusieurs noms.
— Le vent est appelé en langue Héna, POPOLOU, traduit: la corde ou la chaîne de vivre, d’existence, de VIE.
— La terre est nommée, DÔDÔ, traduit: le lieu d’abondance, le jardin d’Éden, de PAIX de bien être, etc,
— le squelette est désigné FÔ, traduit: l’accompagnateur, le compagnon, le véhicule, exosquelette, etc, ou FA = ce qui accompagne, véhicule, etc,

B)- et le corps humain ne reste jamais quand la PAROLE s’en retire. Le peuple français ayant compris ce souci immuable que le corps = la terre, dit ceci:
a)- l’homme vient de la terre,
b)- quand il meurt,
c)- il retourne à la terre.

Dd. GOBLÉ LÉGOU
HÉNALOGUE des LANGUES INCARNÉES
CONFÉRENCIER INTERNATIONAL
ACADÉMIE de la LANGUE HÉNA

A suivre 2ème partie.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top