Actualité

LES QUATRE GRANDES LANGUES INCARNÉES DE LA CÔTE D’IVOIRE

La PAIX en CÔTE d’IVOIRE, notre BEAU PAYS, dépend d’ELLES.

**** Les mots CÔTE d’IVOIRE sont dits en LANGUE INCARNÉE française.

En LANGUE INCARNÉE Héna, on désigne la CÔTE, DA , GBEU ou DEU, exprime le lieu, le territoire bien délimité.

L’IVOIRE est indiquée en langue Héna, GLA = GALA, la distinction exprimée, etc, .
ou GLÈ = GUÈLÈ, traduit: la sagesse, la richesse appréciée, etc, .
**** Donc les mots CÔTE d’IVIOIRE, en langue Héna, traduisent en français explicatif: le territoire de la richesse apprécié ****

On nommerait joliment cette parcelle de terre: le territoire du beau sourire, de la belle denture, de la PAIX, de la JOUISSANCE, etc.

Ce gros animal, appelé en français ÉLÉPHANT, en langue Héna, est désigné: LOWÊ, et qui traduit: son intérieur est plein de sagesse, de l’intelligente conscience humaine.

La TÊTE est appelée, WOUKBEU, traduit: la puissante force.

Donc LOWÊ-WOUKBEU, traduit: son volume d’intelligente conscience humaine est d’impressionnante force.

Son territoire résidentiel est dit: LOWÈ KÔ DA, et qui traduit: la côte ou le royaume de la grande sagesse,
qui s’identifie aux quatre GRANDES ETHNIES dont les noms sont:

1)- le peuple KROU,
2)- le peuple AKAN,
3)- le peuple MANDÉ
4)- et le peuple GOUR.

En langue Héna, ces désignation traduisent respectivement:

KROU = la grande couronne, et appelle l’éternel DIEU : LAGÔ, GUÉLA,

**** LAGÔ qui vient de: LA GÔGÔ, traduit: invoquer l’intemporel DIEU, l’antiquité, l’ancien, etc,

**** GUÉLA qui vient de: GUÉ LA, traduit: le distingué que nous appelons sans cesse, etc,
Le KROU = donc LAGÔ + GUÉLA = l’éternel DIEU = la PAIX ****

AKAN = la puissante possession, et appelle l’éternel DIEU : GNAMIEN, HOFO, etc,

**** GNAMIEN, traduit: le pouvoir infaillible, incontesté, etc,

**** HOFO , traduit: le pouvoir qui transcende, qui élève, etc,
Le peuple AKAN = GNAMIEN + HOFO = l’éternel DIEU = la PAIX. ****

MANDÉ = la parole, la richesse acquise, et appelle l’éternel DIEU : GBLA

**** GBLA, celui qui élève, qui porte au summum, etc,
Le peuple MANDÉ = GBLA = l’éternel DIEU = la PAIX. ****

GOUR = le grand pouvoir, le rayonnement scientifique. et appelle l’éternel DIEU : KOLOTCHOLO, GNÈGBOFI, etc,

**** KOLOTCHOLO, traduit: celui en qui nous sommes, et qui nous fait grâce de toute chose, etc,

**** GNÈGBOFI, traduit: celui qui donne la parole juste, la parole qu’on ne peut jamais renier, démentir, etc,. Ceci étant cette traduction amène l’être humain à comprendre qu’il ne peut jamais démentir la PROPRE LANGUE PARLÉE dont il est la vivante incarnation.
Le peuple GOUR = KOLOTCHOLO + GNÈGBOFI = l’éternel DIEU = la PAIX.****

NB: KROU + AKAN + MANDÉ + GOUR = la PAIX sur le territoire de l’ÉLÉPHANT, LOWÊ dont le volume d’intelligente conscience humaine est d’impressionnante force avec la tête toute grandeur sagesse.

Nos ANCIENS des QUATRE GRANDES LANGUES INCARNÉES, ont ensemble chanté au coeur d’Amour, Gloire et Beauté pour la GRANDE PAIX

– salut ô terre d’espérance,
– pays d’hospitalité,
– tes légions remplis de vaillance ont relevé ta dignité dans la bouche aux dents blanches d’ELEPHANTS avec le sourire éclatant

C’était l’hymne de la liberté d’expression et de dignité des indigènes, des aborigènes et des mal gens, ce sont des adjectifs qualificatifs étranges du joug colonial, et qui n’existent point dans le vocabulaire de nos langues parlées dont nous sommes les incarnations.

Les ANCIENS ÉLÉPHANTS croyaient, derrière les souffrances douloureuses des travaux forcés. Et ils se voyaient aux pendants indépendants de leur LOWÊ GLÈ DOU, c’est à dire: au royaume acquis de l’impressionnante intelligence conscience humaine.

Pendant ce temps leurs enfants s’ imprègnent du PAPIER de la langue française. Et ils en deviennent les incarnés. Et ils adoptent foncièrement les critères de colonisation qui les éloignent de la terre promise, et les détournent de l’espérance promise.

Les élites ont la tête en l’air. L’expression française:avoir la tête en l’air, se dit en langue Héna: HÔ DJÔ WOUKBEU NONGÔ YÉ, traduit: faire respecter la tête dans des vieilleries. Donc ils ont perdu la tête-afrique. Ils ne sont plus des légions rempli de vaillance qui doivent relever la dignité. Ils ne sont plus de fiers ivoiriens que le pays appelle au rassemblement des QUATRE GRANDES LANGUES INCARNÉES qui sont acquises au territoire de l’impressionnante intelligence humaine.

Dd. GOBLÉ LÉGOU
HÉNALOGUE des LANGUES INCARNÉES
ACADÉMIE de la Langue HÉNA

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top