Art & Culture

GOBLE LEGOU : TOUTES LES LANGUES SONT PATERNELLES

L’éternel a créé la parole, en a doté la race humaine. Si les humains reconnaissent que Dieu est leur créateur, leur père, toutes les langues sont alors paternelles. Cela implique que tous les peuples parlent des langues paternelles, source de vie et de lumière, origine des sciences.

Comme les fleuves ou les océans, elles coulent et existent depuis des millénaires. Elles sont les langues parlées des peuples, elles sont leur souffle de vie, leur parole. Les langues révèlent l’identité remarquable des peuples. C’est par elles que les peuples rayonnent. Elles sont leur vérité, leur Nouha Wèlè. Les langues rayonnent les peuples et attestent d’eux. Car les paroles sont cachées comme les huiles essentielles sont enfouies dans les amendes.

Telle est la langues française et son délice. Telles existent d’autres sur la terre.

Et telle est établit la langue Héna qui est ma langue paternelle. Elle est d’un peuple qui fut aussi à l’origine, le peuple Héna, et qui s’est ramifié en Atchié, Dida, Bété, Wobè, Guéré, Godié, Godié, Avikam, Néyo, en un mot le peuple Krou. Ce peuple n’a pas acheté cette langue Héna dans un lieu commercial. Comme aucun ne l”a fait dans ce monde. En partant de cette évidence, , je dis et je déclare que ma langue héna est aussi la parole de Dieu (Lagôh Woueuly). Elle est une présence effective au commencement, à présent et pour l’éternité. Et aucune personne dans ce monde ne peut la dater au carbone 14 comme l’air qui traverse la frontière. Elle est la langue de notre père qui nous aime (Hâtô Wa Na Weuli) :

qui parle,

qui guide,

qui s’exprime,

qui éduque,

qui cultive son peuple humain et son environnement dans son amour des techniques scientifiques.

A suivre,

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top