Art & Culture

DIALOGUE FRATERNEL DANS LE RESPECT MUTUEL ET LA CONSCIENTE CONSIDERATION AUGMENTEE

Moi : GNAHABEYOH : habitant ou ressortissant de Gnahabley.

Lebienheureux Gbogbou : doit-on dire aussi Gnahabewouo?

Moi : En effet, Eley Docteur Ney Professor, mon frère Lebienheureux Gbogbou. Il y a Gnahabéléyoh, Gnahaboâ et Gnahabéleywouoh ou Gnahabewouoh tous du village quartier Gnahabléley de Djidji. Grâce à ton interpellation, j’ai approfondi la question avec notre hénalogue Dd. Légou Goble. De notre entretien, il en ressort que ni le singulier ni le pluriel n’existe en langue Héna et je voudrais le remercier et profiter de la permission qu’il m’a accordée pour apporter la lumière sur la signification de ces noms. Gnahabéley donne le sens de la mission : dans les pas de la puissance lumière, Gnahabéyoh sens, le disciple de la force lumière, l’ange de la guerre.
Gnahaboâ sens, l’armée céleste en veille ou attente permanente.
Gnahabeleywouoh/Gnabeleywouwoh ou Gnahabewouoh/Gnahabewouwoh ou Gnahabeleywoueuh/Gnahabewoueuh sens, cri de ralliement victorieux ou la force de ralliement au pouvoir invincible.
Merci mon frère bien aimé,

Source : Héna Nayi de Dd. Ecrivain Légou Goble

Légou Goble : Gnadou Dano Zady, Ghabéléyô/Gnahabéyô ; Gnabélé Bówa = gnahabòwa ; Gnabélé wouweu = Gnabé wouweu. Les vraies prononciations sensées à l’origine.
Wou ou wour exprime la force, etc,
Ex: gnonkpé plé wour (wouhouuuu).Weu = parler, s'(exprimer), répondre, etc.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top