Art & Culture

Dieu commande

Quand j’étais petit…
Une Chronique qui vous parlera du PDCI et de ses Alliés d’hier

quand j’étais petit, tout petit encore j’appartenais à un groupe d’amis majoritairement composé d’enfants qui n’avaient jamais traversé les verrous des frontières de notre village.
Nous étions tous des petits Dida (naturellement) qui avaient appris dans la pratique des parents à déjà savoir copier certains gestes: on pouvait imaginer une partie de chasse avec le même decor que celle qu’organisaient nos parents tous les samedis.

Chrétiens méthodistes, nous l’étions…tous. Nous avions, comme tous les enfants méthodistes de notre age notre culte d’enfants. Pour rappel, j’en ai été le 3eme président d’ailleurs…
Enfants de méthodistes, c’est méthodiste. Ce type de slogan ne pouvait évidement pas exister à cette époque, mais il était inimaginablement à cette époque là qu’un enfant né de parents méthodistes puisse s’essayer à fréquenter une communauté autre que l’église de nos pères, d’ailleurs en dehors de cette église, il n’y en avait pas d’autres!

Un jour, il devrait être 13h00 ou 14h00 (je ne sais plus trop bien) mais nous étions tous au village et comme par hasard aucun d’entre nous n’avait accompagné ses parents au champs: c’etait les grandes vacances. A cette heure là, l’un d’entre nous, un leader à l’ancienne, Tchetche Zachee, lui-même fils de Prédicateur, parvient à nous convaincre qu’il fallait que nous ayions notre église à nous; et que ce ne serait pas du tout une tache compliquée puisque son papa pourrait lui montrer comment dire la bonne nouvelle..
A la vérité, le papa de Tchetche Zachee ne pouvait jamais s’associer à une telle initiative et ne donnerait jamais de quitus à une telle entreprise surtout à des gamins dont la moyenne d’age varie entre 5 et 7 ans.
Mais notre ami, notre leader Zachée avait réussi à nous convaincre: ainsi, nous créâmes deux équipes: la 1ere équipe avait pour tache de trouver dans la brousse toutes les pièces (bois, palme, fleurs, lianes etc) qui allaient participer à la construction de notre église.
La 2eme équipe avait à son tour pour tache de cueillir des fruits (principalement des goyaves et des mandarines) pour le culte d’ouverture de notre église.

2eme jour:

l’église fut construite: il fallait lui trouver un nom. C’est ainsi que de toute autorité notre leader decida que notre église porterait le nom suivant: ” Dieu Commande” ( ne me demandez pas ce que cela signifie), mais “Dieu Commande”, une église née de l’imaginaire de petits gamins presque tous pisseurs au lit,fit trembler le conseil de l’église méthodiste: chaque matin, chaque parent tirait les oreilles de son enfant en lui disant “toi-là, faut pas je vais te voir dans leur nouvelle église là hein..tu as compris…grosse tête là, répond- moi…!!
Mon pere ne saura jamais que jetais l’un des cerveaux de ce projet.
Un jour, des parents venus d’Abidjan nous ont envoyé un jeune homme légèrement agé que nous mais qui avait la particularité de savoir manier la guitare. C’etait presqu’un cadeau venu du ciel. Lors de notre culte de Dimanche, le guitariste venu d’abidjan Timothée Guébo, par son savoir faire, avait reussi à legitimer l’ideal en lequel nous croyions: Dieu commande fut ainsi la 1ere église de notre village à avoir introduit la guitare dans les instrument de louange à l’Eternel

2 semaines plus tard
Sur ordre du Président des Laïcs de l’église de nos pères ( à l’époque ce nom n’existait pas) notre église Dieu Commande fut détruite par nos aînés.

Mais deja malgré l’esprit conservateur de nos parents, l’esprit du multiple avait intégré les mœurs car, c’est juste après l’ère de notre Eglise Dieu Commande que sera construite la 1ere église pentecôte unie de Cote d’ivoire de notre village. Nous étions petits, nous pensions jouer avec notre église, nous n’avions pas conscience du virus que cela pouvait véhiculer…aujourd’hui, dans mon village il y a au moins 4 églises exceptées les religions ésotériques venues de l’orient.

Quand j’y pense, ça me rappelle le PDCI duquel est né le RDR et duquel vient de naître SUR LES TRACES D’HOUPHOUET
Entre les 3 , il y a au moins un qui va couler….Parole d’enfant…

Ablé Goly,

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top