Actualité

Dans le lointain de la civilisation Dida-Godié, la mode

Dans le lointain de la civilisation Dida-Godié, la mode ( forme extravertie de l’utilitarisme vestimentaire) est d’abord un phénomène de mise en relation entre le gout du “BEAU” et les “codes de la RARETE”. C’est une disposition typiquement spirituelle qui consiste à faire advenir dans l’apparaitre quelque chose de rare et d’insoupçonnée de sorte à capter l’attention de tous et gagner l’adhesion de chacun. Ce pagne (PAGNE FAIT A BASE DE FIBRES DU RAPHIA) que le Jubilé du Djaka Festival se propose de célébrer dans le mois d’Aout 2016 est le résultat d’une longue histoire.
En effet, le “lougbli” ou “gnigbili” désigne les fibres obtenus des palmes du raphia. Dans leur première apparence, ces fibres sont d’une coloration jaune poussin. Elle seront tissées selon un mécanisme qui tire son expertise du filet de chasse. La cosmogonie raconte que le premier pagne RAPHIE a été l’oeuvre non d’un tisserand de profession mais d’un chasseur qui, à l’occasion d’une fête de jeunes fille avait décide d”‘inscrire le corps de sa fille unique dans les mailles de l’habillement extraordinaire. Ainsi il tissa, à partir des fibres dont il disposait pour raccommoder son filet de chasse, un morceau de pagne qui se démarquerait du pagne traditionnel fait à base d’écorces de bois: LE KODAI.
A cette époque toujours selon, la cosmogonie, LE KODAI constituait pour l’ensemble des peuples du sud ouest la matière qui composait la tenue vestimentaire.
Le pagne RAPHIA est donc une révolution…Une révolution face à la dictature de la mode importée. Le Raphia habille nos femmes, nos sœurs et nos filles. Le Raphia fait habiller et sait habiller. Le Raphia met en valeur et exprime la maturité du peuple Dida-Godié…Vive le RAPHIA …VIVE le Jubilé 2016
Dr Justin Detto

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top