Actualité

Pèlerinage à Nèko 2015 : 1ère Édition (Le film de l’excursion)

19 Septembre 2002 – 19 Septembre 2015. 13 ans jour pour jour que nous a été enlevé l’aîné, le mentor et le modèle d’une génération qui espérait apprendre beaucoup à ses côtés. Un assassinat politique qui jusqu’au jour d’aujourd’hui n’a jamais été enquêté. Bien dommage pour un peuple qui a besoin de justice afin que la paix et la réconciliation sans hypocrisie règne. Le Droit de l’homme est dans un coma artificiel!!!

COMMÉMORATION BOGA DOUDOU ÉMILE--A12

Cliquez sur l’image pour regarder la vidéo sur Khadhor’ Média

Boga Doudou Emile Lôkhô ya Lôkhô!!!

Arrivée a Nèko a 15h nous sommes tombés sur la finale du tournoi de Nèko qui opposait Niabezaria a Nèko. Nous avions regardé le match puis 1h plus tard, nous sommes reçu par l’un des chefs du village du nom de Gnahoua Gaston qui nous conduisit chez le chef central de Nèko Dali Augustin

Après avoir donné les nouvelles et le motif de notre visite dans leur village, le chef encouragea notre initiative. 16h30 nous sommes conduit au domicile privé de Monsieur le Ministre ou nous commençons la visite. La cour, la maison, le caveau etc… C’était avec joie et gaieté que nous y étions. Après nous fûmes chez sa mère ( dans le même domaine mais séparé par un portail), elle nous reçut et nous échangions avec elle quelques minutes puis sa fille aînée nous rejoint ( la grande soeur du ministre). Nous prîmes des photos et avant de partir nous remit la somme de 2000 frs à la maman du ministre juste de manière symbolique pour payer son café. Après cette visite nous sommes retournés chez le chef pour le remercier.

17h45 fin du pèlerinage Lokhô ya lokhô.

J’ai passé de très bons moments avec vous famille et si c’était a reprendre je le ferais sans hésiter. La joie, la cohésion, la solidarité a été notre partage durant ce séjour a Néko. Plus j’en parle plus j’ai des larmes aux yeux. Vous avez cru en moi, famille, Anicet Thierry Gnongouri et Ange Gnongouri je ne sais quoi dire si ce n’est merci pour votre soutien. Mes fils Henoc Dakouri et Au Loin Faut Viser toujours kaler derrière moi je vous luv’, un Baoulé visite la première fois le pays Dida.
Première organisation mienne avec de fort soutien de mon doyen et malgré les imperfections ce fut bien. Heureuse avec vous famille.
Ma soeur Jocelyne Marina Beau-loup tu n’as rien raté y’en aura d’autres.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top