Actualité

L’ONG DJAKA : Pour la pérennisation des langues, des Arts et des cultures d’Afrique.

received_1626792360944333L’Afrique, berceau de l’humanité est riche de sa culture. Ainsi, l’ONG DJAKA (à ne pas confondre avec le festival DJAKA) entend jouer sa partition dans se vaste champs de pérennisation des langues, des Arts et des cultures d’Afrique. received_1626792320944337Souvenons-nous, ”la moisson est grande, mais peu sont les moissonneurs”. Portée sur les fonds baptismaux par Abraham GBOGBOU (qui en préside les destinées) depuis septembre 2014 à l’Institut National des Sciences de l’Action Artistique et Culturelle (INSAAC) d’Abidjan, l’ONG DJAKA se veut une organisation d’intégration africaine. received_1626792190944350Pour ce faire, elle regroupe en son sein un groupe hétéroclite d’ivoiriens, Togolais, Ghanéens, Malgache, etc. Elle fait à la fois de la production et promotion de produits culturels africains. Au niveau linguistique, la promotion des langues minoritaires (telle que la langue EGA / Dida) est son cheval de bataille. Cela répond au souci de l’ONU et de l’écrivain Claude HAGEGE qui encouragent la préservation des langues en voie de disparition.

La langue EGA n’est certes pas en voie de disparition certes, mais si rien n’est fait, elle restera sous me boisseau. Or, on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau. L’ONG Djaka entend commémorer en février prochain, cette langue à l’occasion de la Journée Mondiale de la Langue Maternelle.

 

2 Commentaires

2 Comments

  1. DAGO

    16 août 2016 at 16 h 19 min

    Très belle initiative de valoriser les langues maternelle car sans nos langues sont nos valeurs culturelles ; mes petit frères sont EGA et c’est un plaisir de voir que cette langue sera valorisée dans le monde .
    mais je voudrais souligner qu’il y a aussi une langue appelée LES KROOBOU dans la region de AGBOVILLE qui pourrait disparaître si rien n’est fait ; que l ‘ ONG DJAKA prospecte dans ce sens . merci

    • LE PAYS DIDA

      LE PAYS DIDA

      29 août 2016 at 15 h 05 min

      Toutes nos excuses à toi frère Dago pour n’avoir pas approuvé à temps Ton message pour cause de grandes vacances.
      C’est fait aujourd’hui.
      Vos propositions sont prises en compte et seront traitées favorablement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top