Art & Culture

Le PEUPLE KROU, la définition du nom DIES

Ce nom DIES est francisé.
Le nom originel est : DJESS ou DJÈS,” traduit : obéir, respecter le savoir, la connaissance
DJÈS YÔH, traduit : le disciple de : respecter le savoir.
DJÈS@WAN traduit : respecter le devoir, c’est rayonner, progresser, évoluer, etc.

Le nom DJÈS ou DJESSE, syllabe par syllabe, traduit :
DJÈ = respect, obéissance, soumission au savoir, à la vérité, à la conscience, à la connaissance, etc. et qui n’est pas le singulier de DJA, et qui ne signifie pas la chose, l’objet etc.

L’ Éternel créa des représentations matérielles et immatérielles, et qui sont des dons, des offres des patrimoines, des héritages, etc. Ces représentations appelées en langue française : des choses, des créatures, etc. En langue héna elles sont nommées, DJA, BA, BÉYÈ, etc. et par d’autres synonymes encore.

DJA traduit : demander, vouloir, souhaiter etc. C’est donc ce que le peuple a demandé à l’Eternel, et dont il dispose pour réaliser le bonheur de sa vie, et qui ne signifie pas les choses, les objets, etc.

BA = beauté, trésor, etc, et qui ne signifie pas les choses, les objets, etc, et qui n’est pas aussi le pluriel BÈ. et BÉYÈ.
BÈ = prendre soin, veiller sur, surveiller, observer, etc.

BÉYÈ (voir BÈ), et qui ne signifie pas la chose,bl’objet, etc.

DJÈS ou DJÈSSE est un comportement.
DJÈS = DJÈSSE YÔH = le disciple de :respect du savoir. DJÈS = DJÈSSE@WAN =respecter le savoir, permet le rayonnement, l’excellence, etc.

DJÈS HONNON = la lumière chargée de rayonner le respect du savoir, et qui ne signifie pas la femme. (HONNON est l’Energie ou force à l’intérieur du corps au féminin)
DJÈS GNONKPÔ = le pouvoir souverain responsable de gérer et de veiller au respect du savoir .

NB : la langue paternelle parlée est le GRAND LIVRE SAINT de la SAINTE PAROLE dont un peuple se nourrit. Cette langue paternelle parlée est un don, un héritage, un patrimoine de Dieu, notre père. et à travers laquelle il éduque, guide le peuple dans sa vie. Et les êtres humains savent que la parole est DIEU, et Dieu est la parole. C’est pourquoi aucun n’a acheté sa langue paternelle parlée. Car aucune créature ne peut acheter l’Eternel. La seule façon qui vaut son bonheur, est de lui etre reconnaissant, lui devoir le respect d’amour paternel. Et pour aboutir à cette jouissance, il est nécessaire au peuple de maîtriser l’ étymologie de sa propre langue paternelle parlée pour mieux comprendre et mieux avancer à travers ses propres sciences, et mieux intégrer celles qui viennent d’autres horizon dans son existence vitale pour Amour, Gloire, et Beauté pour le peuple humain.

Fraternellement à DJÈS du peuple KROU .

GOBLÉ LÉGOU
HÉNALOGUE DES LANGUES INCARNÉES
CONFÉRENCIER INTERNATIONAL.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top