Actualité

JOURNÉE MONDIALE DU TOURISME: Quelle est la place de Djaka Festival dans le décor touristique de la Cote d’Ivoire? (Suivons ce web’documentaire)

Le patrimoine culturel dont nous portons la responsabilité spontanée est d’une diversité tout aussi dynamique qu’historique. Les peuples DIDA-GODIE, indépendamment des frontières administratives, portent le legs d’une richesse multiforme et multisectorielle.
A l’occasion de la journée mondiale du tourisme, le Djaka Festival qui se fait l’écho positif de cette richesse se permet de jeter dans le miroir de l’histoire un œil de fierté: Que de chemins parcourus !!!
Par la Musique (LA DANSE ET LA CHANSON) :
Véritable fumier de la musique ivoirienne, notre culture constitue pour les puristes un levier stratégique du show-biz éburnéen :
LOUGAH François : https://www.google.com/search…
A qui doit-on expliquer que jamais de mémoire d’homme, un artiste n’a pu gagner et le cœur du peuple et celui du prince: Le papa national, véritable fierté nationale dressera ensuite le plancher à toute une série de talents :
Les Woya : https://www.youtube.com/watch?v=7mpczgq_4hI .Une autre fierté pour laquelle l’on a pu entendre ceci : « Si tu as déjà ton woya pourquoi courir derrière Kassav » Puis suivront DOMINIQUE Gozène https://www.youtube.com/watch?v=ZE9i528CIeQBoniGnahoré https://www.youtube.com/watch?v=CbQ-ZEhCKgc,ManouGallo https://www.youtube.com/watch?v=3ygd2-0bzDs, Collette Lèga , Nawa dance https://www.youtube.com/watch?v=jgHn6gIJGaA
Kolou Tronic, Ayidissa de sass, Zéh Bahi, etc…
Mais la chanson dansée n’est-elle pas déjà un conte ? Celui qui conte, chante à la terre les vertus de sa civilisation. Chez nous, le tam tam se parle et en parlant il parle au danseur. C’est ainsi que danser et chanter chez le Dida devient l’ajointant de deux qualités en une : le conte.
Que n’a-t-on appris du célèbre conteur Alexis Djisso ? Le fils de la foret de Gbahamin lieu fantasmagorique de notre mythologie où siégèrent les dieux qui inspireront plus tard à notre génération les secrets d’une authenticité inégalable
L’ART CULINAIRE
Pour nous et nos femmes, nous avons en secret :
La sauce Tchétchra https://www.google.com/search… véritable délice ancestral qui sert d’équilibre au guerrier intrépide.
– Le Tchèssôh ou ce que l’on appellera « la sauce Akpi »
– Le bozohoun : c’est la soupe des jumeaux …
LA SUITE POUR LE JEUDI PROCHAIN…..

NB : on peut aussi citer les artistes feue Tina Dakouri, Diane Solo, Andy Aby…

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top