Non classé

4 ème partie LE CULTE DES ANCIENS , le RESPECT de la NATURE à L’ÉCOLOGIE .

Le végétal survit de l’endroit où il a sa racine pivotante . C’est là qu’il a le contact avec son père, Dieu .C’est aussi un être vivant de l’Eternel , son créateur .
D’Abraham , passant par les tous les PROPHÈTES des cinq continents, chez le peuple KROU , les leurs prédécesseurs allaient pratiquer le CULTE DES ANCIENS au ” lieu sacré ” , appelé ” DJÉLÉ ” et autres noms . C’est de cet endroit dérive le mot : ” PALO “, qui traduit : ” reviens toujours en moi dans le lieu sacré ” . De ce fait chaque année l’adoration de l’Eternel Dieu , était pratiquée dans ce lieu sacré Car il était indispensable d’y tirer le bonheur , le bien – être du peuple . Comme le végétal a son bien être originel au lieu où il a ses racines , éternellement .

Ces PROPHÈTES dont les noms suivent , et communément en langue Hėna , DJILI@WAN ou ZILI@WAN :
BOGOU DJAKPA , l’initiateur ,
HÔKOUMÉ GÔLI ,
KÔKBILI BABÈ ,
KALÈ JEAN , et d’autres , ont pratiqué le CULTE DES ANCIENS comme ABRAHAM , le père de toutes ces divines pratiques , spirituelles et scientifiques. ( Djili KBEU LEU LI , GOU KBEU LEU LI , traduissent respectueusement : ” rendre heureux par les techniques : spirituelles , scientifiques “. Chaque année ,le jour de la grande cérémonie devant les anges et les angelles appelés en langue Hėna : KÔH ou bien KÔH WOUWEU , traduit : ” être ou bien le doté du pouvoir de parole ” , ils emportent avec eux tous les matériels agricoles , de pêche , de chasse , etc. .. , au ” lieu sacré ” pour adorer le Seigneur l’Eternel Dieu , notre père .

Ces ” sites sacrés ” sont partout dans le monde.
Il y a les plus connus . Et tous sont liés à l’histoire du peuple humain de l’Eternel Dieu, notre père .
A savoir : le mont SINAÏ ,
le mont CESARÉ ,
le mont ARAFAT ,
la KABA et le ZAM – ZAM ,
LOURDES et son EAU SACRÉE ,
le mont FATIMA ,
l’ eau , le GANGE ,
le lac TITIKAKA , etc. ..

En CÔTE D’IVOIRE , chez le peuple KROU , il y a les connus :
*** DJI DJÉ HÔ TÈ TCHÉLÉ ,
*** NOUGBÉ TÔLO ,
*** ZÉDIHA GOUBO ,
*** PLOUGO DJÔGBÈ ,
*** GBÉLÉ TCHÉILLOT ,
*** l’eau YÔKBÔH ,
*** GBÉLÉ GNABA , etc. ..
NB : Ces territoires sacrés sont des demeures privées de l’Eternel Dieu , notre Père , et qui sont les nôtres .
Ne les détruisons pas .
Qui aimerait qu’on détruise sa demeure , son village , son pays , son peuple, sa nation ? , et qui détruit pour les autres.
Car c’est bien de ces ” lieux spécifiques, sacrés ” d’où nous venons , et qui sont nos éternelles maisons , des bâtiments qui furent au commencement de la création de la terre , et qui ne sont pas construits pas des mains des humains , et où nous retournons après nos séjours terrestres , lorsque nous quittons ce corps humain , ce départ du corps que nous appelons , mourir .
Nous devons respecter ces royaumes de l’Eternel Dieu, et qui sont les nôtres . Car ce sont notre écologie .Et les protéger , c’est aimer notre nature , notre identité originelle .
Ces guides spirituels , appelés les RABHINS , les PROPHÈTES , les gourous , les maîtres spirituels , et appelés en langue Hėna, DJILI@WAN ou GOU@WAN savent que : où le végétal tient ses racines , c’est dans cet endroit il gagne son existence vitale . C’est pour cela ils venaient dans le lieu sacré du SEIGNEUR pour le glorifier .
Telle l’énergie électrique vient de : 1)- la centrale hydraulique , 2) la centrale éolienne ,
3) la centrale nucléaire
4)- la centrale solaire ,etc. .., et par des systèmes de productions électriques domestiques , la lumière éclaire les foyers. Ce sont ces centrales de production de courants électriques qui sont le bonheur du peuple humain sur la terre.
Tels les humains , et toutes les créatures sont connectés à ces lieux sacrés d’où ils sont originaires .
NB : l’Eternel Dieu , ses Prophètes , et ses êtres humains sont dans sa lumière d’amour sur la terre .et où ces humains doivent pratiquer la justice , ” DÔDÔ KPATA ” – glorifier la paix , ” GBA MANA DÔDÔ ” . Ainsi les êtres humains sont les acteurs originels pour le bonheur sur la terre , DÔDÔ .

Dd. GOBLÉ LÉGOU
HÉNALOGUE des LANGUES INCARNÉES , ( HÁ LOKÔ WEULI )
Conférencier International de son état .
A suivre .

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top